Déguster une délicieuse recette fait-maison de Mont-blanc

la torche aux marrons

La torche aux marrons est un dessert alsacien très populaire en France, également connu sous l’appellation Mont-blanc. C’est un grand classique de la saison hivernale, avec une apparence de montagne et une consistance qui donne de la salive en bouche. Le Mont-blanc est un dessert qui se compose de meringue, de pâte de marron et de la crème. Certains grands patissiers ont même fait de la torche aux marrons une spécialité. Histoire et recette, voici ce qu’il faut savoir sur ce dessert français en vogue.

Quelles sont les origines du Mont-blanc ?

Vous vous en doutez surement, le dessert Mont-blanc doit son nom à la célèbre montagne européenne située dans les Alpes. Cependant, l’appellation du plat varie selon les pays et les régions. En Alsace, il est appelé « torche aux marrons », en Italie « Monto Blanco », etc.

Bien qu’étant très populaire dans la gastronomie française, le dessert Mont-blanc est d’origine italienne. Il fut découvert au XVème siècle. Ce n’est qu’en 1620 que le dessert est arrivé en France. En 1903, le dessert a été proposé en format individuel par Angelina et Antoine Rumpelmayer.

Depuis sa création, la recette du Mont-blanc n’a pas beaucoup été modifiée, juste une réduction de sucre sur la crème fouettée, couvrant la meringue.

Pour ce qui est de la forme, l’inspiration vient de la coiffure féminine de l’époque. Jugée autrefois comme étant une pâtisserie trop consistante, la torche aux marrons est aujourd’hui l’un des desserts les plus prisés pour les saisons froides.

Mont-blanc

Le Mont-blanc : Un dessert hivernal en vogue

La torche aux marrons a été travaillée par les plus grands pâtissiers pour lui donner plus de finesse et de douceur, parfaitement adapté à la tendance culinaire du moment.

Ces dernières années, c’est un entremet qui a gagné de la place sur nos tables surtout pendant les saisons froides. Le Mont-blanc est considéré comme étant la pâtisserie hivernale par excellence. De par sa douceur, le dessert peut être accompagné par du thé ou du chocolat chaud, pour se réchauffer.

C’est une recette pleine de gourmandise et de fraicheur, à déguster en famille ou entre amis. De temps en temps, vous pouvez très bien en concocter chez vous pour faire plaisir à tout le monde.

Les astuces pour faire un Mont-blanc fait-maison

Comme évoqué précédemment, la torche aux marrons est un dessert à base de meringue, de crème de marrons et de crème fouettée. Pour ceux qui ne connaissent pas, les marrons sont des genres de grosses châtaignes.

Si vous avez du mal à vous procurer des marrons frais, vous pouvez toujours acheter en conserve. Vérifiez bien la boite pour confirmer qu’il s’agit bien de marrons secs et non de jus de marron.

La crème fouettée ne doit pas être trop sucrée, le sucre de la meringue et de la crème de marrons seront amplement suffisants pour le dessert. Mais vous pouvez très bien faire un petit rajout de sucre vanillé pour aromatiser le tout.

Pour ce qui est de la meringue, vous pouvez vous baser sur la recette de base française, avec 90 g de blancs d’œuf et 180 g de sucre. Pour ceux qui n’ont pas encore concocté de la meringue, vous pouvez directement en acheter juste pour cette première fois.

La torche aux marrons : Recette simple et rapide

Voici une petite recette rapide et simple pour faire un Mont-blanc chez vous.

torche aux marrons

Les ingrédients

Pour la recette, il faut :

  • 4 pièces de meringues rondes ;
  • 500 de marrons ;
  • 350 g de sucre ;
  • 10 cl d’eau ;
  • 20 cl de crème en liquide ;
  • Un peu de sucre vanillé pour parfumer.

La préparation

1-La première étape est la préparation de la crème de marron. Mettre de l’eau et du sucre dans une casserole pour faire un sirop. Porter à ébullition pour le rendre plus épais pendant 5 à 10 min.

2-La seconde étape consiste à verser le sirop chaud sur des marrons épluchés et cuits, pour les écraser et donner une sorte de purée. A vous de choisir entre mixer et écraser à la fourchette. Bien fondre les morceaux pour que le mélange soit facilement manipulable à la douille. Pour cela, passer au tamis et laisser refroidir.

3-Lorsque la crème aura refroidi, monter de la crème liquide en chantilly dans un récipient. Rajouter un peu de sucre de vanille avant de la mettre dans une poche à douille ronde unie. L’embout doit être très fin pour donner de petits filaments à la sortie.

4-Dresser les meringues en dôme avec de la chantilly par-dessus. Puis masquer la chantilly par les filaments de crème de marrons. Votre plat est prêt à la dégustation !

Vous pouvez donner une touche personnelle à votre recette en rajoutant un peu de caramel, chocolat noir, rhum, framboises, noisettes, etc.

Share on facebook
Facebook
Share on pinterest
Pinterest
Share on linkedin
LinkedIn
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email