Loading...
Les pros de la gastronomie

Les astuces de pro pour choisir le meilleur vin

Emilion, Syrah, Pinot, Cabernet Sauvignon, Chardonnay … Nombreux sont les cépages et les régions viticoles : Languedoc Roussillon, Vallée du Rhône, Côtes-du-Rhône, Bourgogne…Il est important de bien s’y prendre pour choisir les meilleurs bouteilles et appellations afin d’épater ses convives. Mais quelles sont les astuces de pro à suivre ?

Etre curieux sur les vins, les spiritueux et les vignobles

Le vin est un produit assez complexe. Il faut passer du temps à le découvrir, en effectuant des cours de dégustation, des cours d’œnologie ou en entamant des cours d’hôtellerie-restauration.

Cela vous permettra d’appréhender les arômes, les accords mets et vins, ainsi que de choisir la meilleure bouteille pour une dégustation avec vos proches. Nul besoin d’avoir une encyclopédie à portée de main pour mieux comprendre les ficelles du métier et surtout pour choisir les meilleurs vins de France à sa table.

 

Les conseils de pro pour une dégustation au summum de l’excellence

 

Se baser sur les plats cuisinés

Il est impératif de vous renseigner sur le menu à proposer à vos invités. De manière générale, une bouteille de vin rouge est adaptée avec les fromages, les viandes rouges, les gratins ou les plats mijotés. Les vins blancs eux, sont recommandés pour les viandes blanches et légères, le dessert, ainsi que les crustacés et les coquillages. Le bon vin rosé lui, est parfait pour les entrées, l’apéritif et certaines catégories de poissons. Vous aurez plus d’informations ici sur le wset niveau 2 pour approfondir les accords mets et vins.

 

Apprendre à lire une étiquette

Sur une bouteille, la mention « Grand Vin » ne veut pas dire grand-chose étant donné qu’elle est validée sur toutes les bouteilles, à partir du moment où elles sont effectuées dans le cadre d’une AOC.

La mention de crus est à discuter. En effet, les Grands Crus classés offrent un gage de qualité, mais uniquement s’il s’agit d’un classement sérieux. En Bourgogne, 1er et Grand cru donnent une idée de l’excellence du terroir et du cépage.

Enfin, même si l’AOC permet de situer le vin, il y a d’excellentes bouteilles hors appellation que vous pouvez savourer chez un expert en sommellerie.

En ce qui concerne le millésime : Oui, les millésimes ne font pas tout, mais vous ne pouvez négliger ce point. Les plus récents (2009, 2010, 2016, 2017…) sont presque tous excellents.

 

Boire un vin jeune ou le garder ?

Sur le marché de la vigne, le vigneron vous conseille deux types de vins :

  • La garde ;
  • La consommation rapide.

Si vous voulez une bouteille aromatique, à ouvrir dans les prochains mois ou les prochaines années, favorisez les vins souples, pas trop puissants, fruités, digestes et empreints de fraîcheur. Si vous recherchez un vin fait pour vieillir dans votre cave, ou vin de garde, sélectionnez des vins se caractérisant par leur équilibre, dont leur acidité, leur concentration, leur structure tannique et les terroirs de qualité.

 

Choisir un vin en fonction de son cépage et de son domaine viticole

Languedoc Roussillon, Rhône Alpes, Provence… La région est importante, ainsi que le cépage. En France, il existe des régions où peu de cépages cohabitent sur le même vignoble. Cela permet à une région de produire des vins aux saveurs rapprochés !

 

Demander conseils à un caviste

Si vous n’êtes pas sûr de vous quant au choix de vins français ou étrangers, le mieux est de se rendre dans une cave à vin.

Le caviste, professionnel en dégustations et en œnologie, saura vous apporter de précieux conseils, afin de vous offrir de grands vins adaptés à vos goûts et vos besoins. Vous pouvez les déguster immédiatement ou les garder pour les faire vieillir.